Méthodologie

Une démarche participative

L’objectif est de sortir d’une approche adultocentrée pour rendre compte du point de vue de l’enfant, en nous interrogeant sur sa propre capacité d’initiative et d’autonomisation vis-à-vis des normes et des espaces de socialisation. Pour ce faire, nous nous appuyons sur une démarche qualitative participative.

> Techniques de recueil de données

>> Enquêtes de type ethnographique avec l’observation et le recueil de récits de vie auprès d’enfants et d’adolescent.e.s âgé.e.s de 6 à 16 ans.

>> Entretiens semi-directifs avec des professionnels intervenant auprès de populations migrantes et de populations roms et gens du voyage (acteurs de l’Éducation nationale, structures d’intervention sociale et/ou de médiation, associations militantes, fédérations de parents d’élèves), ainsi qu’auprès d’enfants, d’adolescent.e.s et de leurs familles.

>> Focus groupes dans la tradition de l’intervention sociologique permettant aux chercheurs une prise de recul sur leurs postures et analyses et aux enquêtés de participer directement à la production de connaissance.

> Sociologie visuelle

Les enquêtés seront invités à produire des images (photos, dessins) selon un protocole établi par les chercheurs. En référence à Howard Becker, l’image est considérée ici comme un outil de recherche dans la phase d’enquête : elle permet de « donner la parole » à des populations en marge ou stigmatisées ; elle favorise l’accès à des populations largement immergées dans une culture de l’image à l’instar des jeunes ; elle considère le point de vue des enquêtés.

> Théâtre-forum

Des enquêtés seront invités à concevoir et à interpréter une ou plusieurs saynètes illustrant des situations d’oppression ou d’inégalités, dans la tradition du théâtre-forum mis au point dans les années 1960 par l’homme de théâtre brésilien Augusto Boal. Le théâtre-forum questionne, fait prendre conscience, explore plusieurs solutions et les confronte sans en imposer aucune, dans un processus de co-construction entre les enquêteurs et les enquêtés. À ce titre, il constitue un support concret de réflexions et d’échanges indispensable à notre démarche de sociologie compréhensive.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *